Accueil >  News >  L’association
Accueil Contacter les responsables d'ASK Rosny93
Les dernières newsL'histoire de l'association ASK RosnyLes pilotes de l'ASKLes infrastructures de l'ASK RosnyLes partenaires de l'ASK Rosny

 News
 Historique
 Pilotes
 Ecole Française de Karting
 Partenaires
 Contacts et liens
 Karting en Ile de France


        Initiation à la pratique du Karting à Rosny-sous-Bois février 2006

    Comme chaque année pendant les vacances scolaires, l’ASK Rosny 93 organise des stages d’initiation à la pratique du Karting en partenariat avec le Conseil Général de la Seine-Saint-Denis, le département de Seine-Saint-Denis, la Direction Départementale de la Sécurité Publique et la Prévention Judiciaire de la Jeunesse.

    Les initiations des vacances de février se sont déroulées du mardi 7 au vendredi 17, sur la commune de Rosny-sous-Bois, au sein du collège Saint-Exupéry. Lors de cette opération « Karting » l’ASK Rosny 93 a accueilli sur le site des jeunes de Rosny-sous-Bois, ainsi que de trois communes limitrophes. Les inscriptions des jeunes ont été recueillies, comme pour les initiations précédentes, par le biais des centres de loisirs et des maisons de quartier. Pour cette nouvelle session, il a fallu être très réactif quant à l’installation de la piste au collège Saint-Exupéry de Rosny-sous-Bois. En effet, le week-end précédent, la piste recevait des centaines de pilotes pour des essais gratuits lors du salon « Kart Découverte » au circuit Carole, une opération qui a connu une grande réussite, avec près de 800 enfants et adultes venus goûter aux sensations du pilotage d’un kart. L’organisation du démontage, du transport et de la nouvelle installation dès le lendemain à Rosny-sous-Bois a mis toute l’équipe à contribution dans la rapidité et l’efficacité. Les initiations ont donc pu commencer de manière effective dès le mardi. Le tracé du circuit mesurait environ 400 mètres de long. Il s’agissait ici d’une piste associant lignes droites et enchaînements sinueux. Nous obtenions par ce tracé un circuit alliant à la fois des portions rapides et des portions techniques. La météo était plus clémente que l’an passé où la neige avait rendu difficile les conditions de piste. Hormis quelques rares ondées, qui n’ont en rien entamé l’humeur des jeunes stagiaires, le temps a été froid et sec. L’organisation de ces journées s’affine d’initiation en initiation. En effet, chaque personnel du club connaît et maîtrise son sujet tant au niveau de l’encadrement des stagiaires qu’au niveau de la sécurité des jeunes. Les commissaires de piste sont dispatchés tout autour du circuit. Ils préviennent d’un éventuel accrochage en agitant un drapeau jaune qui intime aux pilotes de ralentir. Ils aident aussi les pilotes à reprendre la piste après un tête à queue. Le directeur de course surveille le bon déroulement de la session et avertit les pilotes en cas de comportement dangereux. Il met un terme à la série par le traditionnel drapeau à damier. Le matériel pédagogique s’est amélioré avec des panneaux didactiques mettant en parallèle le pilotage sur piste et la conduite sur route. Ils précisent aussi les différentes commandes d’un kart (volant, pédales de frein et d’accélérateur), ainsi que les consignes inhérentes à la pratique du sport « Karting ». Tout ceci est expliqué durant le « briefing » qui a lieu au début de chaque demi-journée de stage. Ainsi, avec les panneaux explicatifs et le kart qui leur est présenté, les stagiaires comprennent mieux l’utilisation du matériel. Revêtu de combinaisons et de casques, un premier groupe s’installe dans les karts et prend la piste. Pendant ces premières minutes, les stagiaires se familiarisent surtout avec le maniement du kart. On remarque que ce n’est pas toujours évident, surtout chez les plus jeunes. A l’issue de leur première série d’une dizaine de minutes sur la piste, les jeunes sont pris en charge par Olivier qui leur fait part de leurs résultats lors d’un « débriefing ». Un transpondeur installé sur chaque kart et relié à un système informatique permet d’enregistrer les chronos de chaque pilote, et ainsi, d’analyser la progression de chacun. Les stagiaires repartent ensuite pour une nouvelle série, pendant laquelle on constate la plupart du temps une amélioration des chronos et du pilotage. Pendant ce temps, le deuxième groupe de stagiaires suit le cours théorique dispensé par un policier de la DDSP (Direction Départementale de la Sécurité Publique). Il a pour but de sensibiliser les jeunes aux dangers de la conduite sur route. Les deux groupes échangent ensuite leur place afin que chacun profite de l’enseignement pratique et théorique. En comparaison aux initiations de février 2005, le taux de fréquentation est passé de 73% à plus de 93% soit une progression de 20%. La capacité d’accueil était de 360 stagiaires à raison de 40 par jour. Avec 338 stagiaires sur 9 jours, le taux de remplissage maximum a été presque atteint. Comme lors des initiations précédentes, il y a encore une grande différence entre la fréquentation masculine et la fréquentation féminine. En effet, la proportion filles/garçons reste toujours la même, à savoir environ 25% de filles pour 75% de garçons. Toutefois, il est intéressant de noter que ce taux est très nettement supérieur à ce que l’on observe actuellement en compétition, où on ne dénombre pas plus de 5% de féminines. Le format de ces stages sur une demi-journée est satisfaisant. Il permet ainsi à un grand nombre de jeunes de découvrir le sport « Karting », qui correspond à une véritable demande de leur part. La piste, conçue spécialement, les protections autour des karts, ainsi que l’équipement des pilotes permettent une pratique en toute sécurité. L’enseignement théorique par le policier est tout à fait bénéfique aux jeunes. Les nombreuses questions posées par les stagiaires démontrent leur intérêt pour la prévention et la sécurité routière. Cela complète souvent un apprentissage reçu dans les collèges. Après la théorie, la pratique du karting donne le coté ludique au stage. Elle développe néanmoins des notions de respect et de concentration. Les stagiaires repartent souvent enchantés par cette expérience. Surtout que l’ASK Rosny 93 leur décerne à chacun un diplôme à l’issue de leur session, ainsi qu’une photo de groupe autour de leur éducateur. Les chiffres de cette nouvelle session témoignent d’une grande réussite de ces stages dans la vie éducative des communes du département de Seine-Saint-Denis.


    IMPRIMER

©ASK-Rosny93 2005 | Photos P.Kalmès | Edition Future Racing | Conception Pitstop Interactiv