Accueil >  News >  L’association
Accueil Contacter les responsables d'ASK Rosny93
Les dernières newsL'histoire de l'association ASK RosnyLes pilotes de l'ASKLes infrastructures de l'ASK RosnyLes partenaires de l'ASK Rosny

 News
 Historique
 Pilotes
 Ecole Française de Karting
 Partenaires
 Contacts et liens
 Karting en Ile de France


        Bilan des VVV d’été à Bobigny


    Informations générales :

    -  Lieu : Stade de la Motte à Bobigny
    -  Dates : Du 6 juillet au 25 août 2011 (35 jours)
    -  Durée d’un stage : ½ journée
    -  Horaires : De 9h00 à 12h00 et de 13h30 à 16h30
    -  Installation piste : Lundi 4 et mardi 5 juillet
    -  Démontage piste : Vendredi 26 août
    -  Public concerné : Les 40 communes de la Seine-Saint-Denis
    -  Communes venues : 24 (soit 60%), 126 groupes : Aubervilliers (1 groupe), Bagnolet (11 groupes), Blanc Mesnil (4 groupes), Bobigny (22 groupes), Bondy (1 groupe), Clichy-sous-Bois (2), Drancy (8), Dugny (4), Gagny (7), La Courneuve (2), Le Bourget (1), Livry-Gargan (2), Montfermeil (3), Montreuil (5), Neuilly-Plaisance (2), Noisy-le-Sec (4), Pantin (12), Pierrefitte (6), Rosny-sous-Bois (7), Saint-Ouen (8), Stains (1), Tremblay-en-France (2), Villemomble (3), Villepinte (8)
    -  Centres spécialisés : IME Jean Macé Montreuil, PJJ Le Raincy, association Rues et Cités

    Chiffres :

    -  Capacité maximum d’accueil : 1400 (40 enfants/jour)
    -  Total enfants reçus : 1111 (79,36%)
    -  Total garçons : 860 (77,41%)
    -  Total filles : 251 (22,59%)
    -  Total enfants 7 à 11 ans : 451 (40,59%)
    -  Total garçons 7 à 11 ans : 330 (73,17%)
    -  Total filles 7 à 11 ans : 121 (26,83%)
    -  Total enfants 12 à 17 ans : 660 (59,41%)
    -  Total garçons 12 à 17 ans : 530 (80,30%)
    -  Total filles 12 à 17 ans : 130 (19,70%)
    -  Total jeunes 18 à 25 ans (reçus tous les jeudis soirs, uniquement des Balbyniens) : 114 (hors statistiques) dont 12 filles

    Informations personnel encadrant :

    Equipe : encadrement (4 permanents Rosny 93), staff (8 extras), 1 agent de police, 1 représentant de la Macif Prévention

    -  Alexandre Deschamps : directeur technique
    -  Marie-Noëlle Deschamps : responsable administration, logistique
    -  Claire Didier : responsable administration, chronométrage, reportage, photos
    -  Djamel Tires : chronométrage, commissaire de piste
    -  Dominique O : encadrement, chef de piste
    -  Olivier Bruno : accueil, encadrement jeunes, briefing, habillage
    -  Jacques Desseaux : directeur de course
    -  Gérard Picq : chef de piste
    -  Juba : mécanicien, commissaire de piste
    -  Anthony, Dorian, Daniel : commissaires de piste

    Partenaires de l’ASK Rosny 93 pour les VVV d’été :

    Conseil Général de la Seine-Saint-Denis, Direction Départementale de la Cohésion Sociale, Direction Départementale de la Jeunesse et des Sports, Région Ile de France, Direction Territoriale de la Sécurité de Proximité, Préfecture de la Seine-Saint-Denis, Macif Prévention, Ville de Bobigny.

    1. Introduction

    Après plus de 10 ans au circuit Carole, l’activité Karting, proposée par l’ASK Rosny 93 dans le cadre des "Ville Vie Vacances" de juillet-août, s’est recentré dans la préfecture du département. Le Conseil Général de la Seine-Saint-Denis a mis à disposition du club le tout nouveau parking du Stade de la Motte à Bobigny situé derrière l’hôpital Avicenne pour y installer sa piste de Karting itinérante.

    L’activité sportive et pédagogique était offerte à l’attention des enfants et adolescents des centres de loisirs de la Seine-Saint-Denis.

    Pour organiser cette activité, l’ASK Rosny 93 a reçu le soutien majoritaire du Conseil Général de la Seine-Saint-Denis, initiateur des opérations VVV (Ville Vie Vacances), d’autres partenaires de l’association tels que la Direction Départementale de la Cohésion Sociale, la Direction Départementale de la Jeunesse et des Sports, la Région Ile de France, la Direction Territoriale de la Sécurité de Proximité, la Préfecture de la Seine-Saint-Denis, la Macif et de la ville de Bobigny.

    Toute l’équipe de l’ASK Rosny 93 s’est mobilisée pour cet évènement estival. Le noyau dur de l’ASK Rosny 93 était présent, autour d’Alexandre Deschamps, le Directeur Technique chargé de l’organisation générale, et de Marie-Noëlle Deschamps, responsable chargée de la logistique et de l’administratif.

    L’activité a débuté le mercredi 6 juillet pour se terminer le jeudi 25 août, mais le travail a réellement commencé en amont dès le mois de mai avec la préparation du matériel (remise en état des karts, nettoyage des combinaisons et des casques...), les réunions de préparation, l’établissement du planning de l’activité et du personnel, et s’est poursuivi jusqu’en septembre avec le démontage et tout le travail qu’il incombe, ainsi que le bilan de l’action.

    L’installation de la piste et l’acheminement des containers, du matériel et des karts a demandé deux jours de travail. Le démontage a nécessité une journée sans compter le rapatriement des karts.

    La Macif Prévention a mis à disposition de l’ASK Rosny 93 un simulateur de conduite, installé dans la salle réservée à la sécurité routière, pendant toute la durée des VVV. Son représentant Jean-Paul Leclere est venu sur place chaque fois que des groupes d’ados étaient planifiés pour assister l’agent de police dans l’utilisation du simulateur et sensibiliser les jeunes sur les conduites à risques, le port du casque, le BSR, l’importance de l’assurance pour les deux-roues en particulier.

    Afin d’éviter les désagréments connus lors des vacances de Pâques, avec le vol de plusieurs karts, le Conseil Général a loué les services d’une société de gardiennage qui assurait la surveillance du site de 18h00 à 8h00 ainsi que les week-ends, pendant toute la durée des VVV.

    Le site a permis d’installer une piste assez grande mais concentrée sur elle-même, ce qui entraînait souvent la déformation du tracé. La salle réservée à la sécurité routière était située un peu loin de l’activité sportive. Entre les deux, un terrain était dédié à une activité d’initiation au Foot US pour les groupes qui désiraient compléter la journée sur le site.

    Afin de veiller au bon déroulement de ces VVV Karting, la ville de Bobigny avait affecté sur le site, de 9h00 à 17h00, deux animateurs issus de chacun des plus proches quartiers. Ils étaient en quelque sorte les garants de la tranquillité avec les jeunes résidents du quartier.

    2. Inscription aux stages

    A l’issue d’une réunion au Conseil Général où étaient conviés les représentants de toutes les communes du département, les référents des services jeunesse et sports des mairies prenaient contact avec l’ASK Rosny 93 pour obtenir des créneaux pour leurs centres de loisirs. Les villes de Bobigny et de Pantin (limitrophe du site) ont négocié de nombreux créneaux.

    Le planning était clos le 15 juin. 25 villes sur 40 se sont manifestées. 140 créneaux étaient disponibles, dont 28 réservés à Bobigny et 12 à Pantin. Les créneaux pour le Foot US étaient aussi gérés par l’ASK Rosny 93. La ville de Bobigny, qui a géré elle-même ses plannings, n’a pas profité de cette nouvelle activité.

    Les responsables des structures étaient ensuite chargés de former des groupes mixtes de 10 jeunes maximum, et homogènes par tranche d’âge, de 7 à 11 ans ou de 12 à 17 ans. Les groupes étaient accompagnés sur place par un animateur.

    Un arrangement a été pris avec la ville de Bobigny pour permettre à des jeunes de 18 à 25 ans résidant dans les quartiers limitrophes de pouvoir pratiquer le Karting. Un créneau de 17h00 à 18h00 leur a été réservé chaque jeudi soir. 112 jeunes adultes ont ainsi pu goûter aux joies du Karting.

    3. Déroulement des stages

    Le déroulement des VVV Karting de l’été s’est adapté au nouveau site. Au circuit Carole, les groupes venaient pour la journée entière et suivaient trois ateliers : Karting, sécurité routière et secourisme. A Bobigny, la formule était la même que pendant les initiations des petites vacances, février, Pâques et Toussaint, c’est-à-dire des demi-journées de stage avec seulement deux ateliers, Karting et sécurité routière.

    La journée débute à 9h00 jusqu’à 16h30, avec la possibilité de passer 40 jeunes par jour. Les deux sessions de stage sont entrecoupées d’une pause-déjeuner où toute l’équipe se retrouve autour d’une table pour se restaurer et se détendre.

    Deux groupes de 10 jeunes sont pris en charge chaque demi-journée. Le premier arrivé est accueilli par l’équipe du Karting de l’ASK Rosny 93, le second par l’agent de police qui dispense le cours sur la sécurité routière.

    Au terme de leurs sessions respectives, les groupes s’échangent les ateliers Karting et sécurité routière. Ainsi, chaque groupe a effectué, à la fin du stage, une activité ludique et pédagogique. La place réservée à la sécurité routière est aussi importante que celle réservée à la pratique du karting.

    3.1. Pratique du Karting

    Le moniteur chargé de l’accueil des groupes prend en charge les premiers arrivés et les accompagne au vestiaire afin de les équiper d’une combinaison. Pendant les vacances d’Olivier, le moniteur attitré, les animateurs de Bobigny ont pris le relais pour l’habillage et le déshabillage. Par mesure de sécurité mais aussi pour plus d’aisance, il est précisé aux animateurs responsables des groupes de les emmener avec des chaussures de sport de préférence ou des chaussures fermées. Cette mesure n’est pas toujours respectée et il n’est pas rare de voir des filles en sandales lorsqu’il fait beau.

    Ensuite, le moniteur ou le directeur de course procède au briefing où il est expliqué au groupe le déroulement des sessions de roulage, les règles de sécurité en piste et le fonctionnement du kart. Après le briefing, on fournit aux pilotes des charlottes pour couvrir les cheveux, des casques et des minerves pour protéger les cervicales en cas de choc. Le groupe est alors scindé en deux groupes de cinq pilotes qui alternent chacun leur tour deux sessions de 12 minutes environ chronométrées. Le chronométrage est assuré par Claire, Djamel ou Marie-Noëlle si besoin. Les commissaires de piste se mettent en place autour du circuit pour surveiller les sessions de roulage et parer aux incidents.

    Le mécanicien de l’ASK Rosny 93 n’ayant pas réintégré son travail à la suite de son accident de moto, la mécanique et la maintenance des karts étaient assurées par Alexandre, Jacques et Juba. Alexandre supervise en même temps le bon fonctionnement de l’activité.

    Entre les deux sessions de 12 minutes, le moniteur donne quelques conseils avisés pour que les pilotes s’améliorent, basés sur la feuille de chronométrage comportant les temps à chaque tour de tous les pilotes. C’est le débriefing. La deuxième session de roulage des pilotes est alors meilleure, les temps au tour baissent, les trajectoires s’affinent, les pilotes prennent confiance. Cela n’empêche pas quelques petits incidents de parcours, comme des tête à queue ou des accrochages, le plus souvent sans gravité. Les chocs dans les Tecpro servant à tracer le circuit nécessitent toutefois un arrêt momentané de la session afin de reconstruire la piste déformée.

    Une fois la séance terminée, une photo souvenir de l’animateur avec son groupe autour d’un kart, est prise puis imprimée en format A4 pour lui être remise dans une enveloppe, accompagnée des diplômes nominatifs pour la participation au stage d’initiation à la pratique du Karting et à la Sécurité Routière.

    3.2. Sécurité Routière

    Un agent de police a assuré le cours de sécurité routière. Le but est surtout de faire de la prévention et de la sensibilisation. L’agent insiste sur l’importance de la signalisation en analysant avec le groupe des cas de dangers variés dans un cadre théorique. Dans le cas d’adolescents de plus de 12 ans, un simulateur de conduite de type « Honda Training Rider », sous forme d’un deux-roues avec écran et logiciel, mis à disposition par la Macif Prévention, est utilisé pour mettre en pratique le cours sur le Code de la Route.

    Jean-Paul Leclere, représentant de la Macif, a apporté sa contribution à cette opération de sensibilisation et secondé la policière dans l’utilisation du simulateur. A tour de rôle, les jeunes se mettent en situation sur un parcours afin de mieux assimiler les risques. Cela permet alors de sensibiliser les jeunes sur les conséquences éventuelles d’un comportement négligé ou inapproprié sur la route. Le simulateur est utilisé uniquement par les jeunes de 12 à 17 ans car ils ont, ou vont bientôt avoir, l’âge de conduire des deux-roues motorisés.

    Les adolescents sont ensuite sensibilisés aux conséquences liées à un défaut de permis, BSR pour les deux-roues ou permis de conduire pour les voitures, d’assurance du véhicule, de port du casque ou de la non-homologation d’un casque, à la prise de drogue ou d’alcool au volant...

    Pour les plus jeunes, l’agent de police insiste sur la compréhension des panneaux et des dangers pour les usagers piétons et en vélo, des conséquences quand on ne porte pas sa ceinture de sécurité...

    Toutes les questions des jeunes sur le sujet de la sécurité routière sont traitées par l’agents de police. Des débats peuvent aussi avoir lieu à la suite d’une actualité en rapport avec le sujet (accidents de la route dus à un taux d’alcoolémie élevé, imprudence des motards, téléphone au volant...)

    4. Bilan

    Le bilan de ces VVV est positif pour l’ASK Rosny 93. Le taux de remplissage a été très correct pendant ces stages avec 1111 jeunes reçus pour une capacité maximum de 1400 personnes sur 35 jours ouvrés, soit un taux de 79,36%. Il faut remonter à l’été 2008 au circuit Carole pour trouver un taux de fréquentation équivalent. Les statistiques avaient chuté sur ce site en 2009 (67,29%) et légèrement remonté en 2010 (71,33%).

    Depuis 2002, pendant les VVV d’été, le taux de fréquentation atteint à Bobigny est le plus élevé. Cela s’explique sans doute par le recentrement de l’activité estivale dans la préfecture du département, sur un site plus accessible que le circuit Carole, et par le nouveau format du stage, sur une demi-journée au lieu de la journée entière. 451 enfants (7-12 ans), soit 40,59%, et 660 adolescents (13-17 ans), soit 59,41%, ont participé à ces stages.

    Les filles étaient présentes à 22,59%, ce qui est tout à fait satisfaisant pour les VVV d’été, compte-tenu du panel d’activités sportives et de loisirs proposé en cette période dans le département. Elles représentent toujours un taux plus élevé dans la tranche d’âge 7-12ans (26,83%), par rapport à la tranche d’âge 13-17 ans (19,70%).

    Le taux de fréquentation en juillet (83,97%) a été supérieur à celui d’août (75%). Cela s’explique peut-être par le mois du Ramadan. De plus en plus d’adolescents le pratiquent et ne participent donc pas à des activités sportives, surtout si les journées sont chaudes. Malgré tout, certains jeunes pratiquant le Ramadan ont tenu à faire du Karting et cela s’est soldé par des vomissements ou des étourdissements.

    En plus de ces statistiques, l’ASK Rosny 93 peut se féliciter d’avoir pu offrir l’activité karting à 112 jeunes Balbyniens supplémentaires, de 18 à 25 ans, chaque jeudi soir. Une équipe réduite à son minimum assurait l’encadrement.

    On souligne néanmoins que les centres de loisirs de Bobigny n’ont pas fait beaucoup d’efforts concernant la mixité des groupes. Le taux de féminines était très faible parmi les Balbyniens. Sur 191 reçus, il n’y avait que 27 filles, soit 14,14%.

    Le deuxième point noir pour la ville d’accueil était la défection de 6 groupes, soit 60 jeunes, et cela sans prévenir les responsables de l’activité, ni même les animateurs de Bobigny présents sur le site, qui auraient pu se retourner sur d’autres communes pour remplacer les absents.

    Six autres villes ont eu des groupes absents pour diverses raisons :

    -  Neuilly-Plaisance a prévenu de deux annulations de créneaux. Un des créneaux a pu être donné à Bondy au pied levé.
    -  Pavillons-sous-Bois, qui n’avait qu’un seul créneau car leur demande est arrivée tardivement, s’est fourvoyé dans la date.
    -  Un groupe du service jeunesse de Drancy, un groupe de Saint-Ouen et un groupe du centre Les Marnaudes de Rosny-sous-Bois n’ont pas honoré un créneau et cela sans justification.
    -  Les animatrices du centre Mimoun de Villemomble ont été mal renseigné par leur hiérarchie sur le nombre d’enfants prévus et n’en ont amené que 10 au lieu des 20 prévus.

    L’absentéisme représente 9,29% de l’ensemble des créneaux disponibles. Malgré cet absentéisme, 24 villes de Seine-Saint-Denis étaient représentées pendant ces deux mois de VVV, soit 6 de plus que l’an passé au circuit Carole. On peut regretter que certaines villes ne se soient pas manifestées pour réserver des créneaux pour leurs centres de loisirs. Des communes importantes telles que Sevran, Aulnay-sous-Bois, Saint-Denis, Epinay-sur-Seine, Noisy-le-Grand, Le Raincy, Villetaneuse ou Romainville n’ont pas fait de demande auprès de l’ASK Rosny 93.

    Dans l’ensemble, le bilan de l’activité estivale de l’ASK Rosny 93 est très satisfaisant en matière de chiffres.

    Sur d’autres critères, l’ASK Rosny 93 peut remercier la ville de Bobigny pour le bon déroulement de l’activité pendant ces deux mois. La présence de deux animateurs sur le site en permanence a facilité les rapports avec les résidents et a permis le rapprochement de l’équipe avec les Balbyniens. Les séances du jeudi soir pour les jeunes adultes étaient aussi favorables à l’entente cordiale dans le quartier.

    4.1. Pratique féminine

    La fréquentation féminine pendant ces VVV était satisfaisante. 251 filles sur 1111 jeunes au total ont participé à l’activité Karting, ce qui représente 22,59%. Ce taux est tout à fait convenable pour des VVV d’été compte-tenu du type d’activité sportive, trop souvent perçue comme étant plutôt masculine, et du panel d’activités sportives et de loisirs proposé en cette période dans le département.

    On est toujours un peu loin de l’objectif de 30% de participation féminine que s’est fixé l’ASK Rosny 93, mais on constate une nette amélioration de ce taux quand on compare les quatre dernières années avec celles de 2005 à 2007.

    Il faut croire que le karting se démocratise à tous les niveaux de la société, et notamment dans la population féminine s’il est proposé en loisir.

    Les filles continuent à représenter un taux plus élevé dans la tranche d’âge 7-12ans (26,83%), par rapport à la tranche d’âge 13-17 ans (19,70%).

    Ce qui est néanmoins intéressant est de constater que le taux de participation féminine chez les 13-17 ans augmente nettement d’année en année. En 2009, il était de 9,09%, en 2010 de 15,56% et en 2011 de 19,70%. Cette évolution est vraiment encourageante.

    4.2. Accès au sport pour les handicapés

    L’ASK Rosny 93 n’a pas eu l’occasion d’accueillir des groupes d’handicapés pendant les VVV de février et de Pâques. Elle a donc réservé une demi-journée, le lundi 11 juillet, pour l’IME Jean Macé de Montreuil.

    Neuf jeunes, atteints de déficiences intellectuelles, accompagnés de trois éducateurs, ont découvert le Karting, encadrés par le personnel de l’ASK Rosny 93, rodé pour ce travail particulier.

    Les jeunes étaient équipés pour la pratique du kart. Ils ont écouté attentivement le briefing général. Ensuite, le moniteur peut donner des précisions à chaque jeune individuellement, selon leur niveau de compréhension propre.

    Pour leur premier roulage, Alex les fait partir individuellement sur la piste afin de tester leur compréhension de la piste, du maniement du kart et leur comportement au volant. Au vu de leur première session qui s’est correctement déroulée, Alex les a fait rouler en deux groupes. Les neuf jeunes se sont parfaitement comportés sur la piste malgré quelques petites figures sans gravité.

    Une photo leur a été remise en guise de souvenir de ce bon moment de détente et d’apprentissage.

    Le bilan de l’initiation pour ce public handicapé a été très positif pour le groupe comme pour l’équipe de l’ASK Rosny 93, qui trouve toujours motivant et enrichissant d’offrir une pratique sportive mécanique à ces jeunes handicapés.

    4.3. Protection Judiciaire de la Jeunesse

    Mireille Pisanias de la Protection Judiciaire de la Jeunesse du Raincy a pris contact avec l’ASK Rosny 93 avant les vacances d’été afin d’intégrer deux jeunes dans un programme commun, alliant sport et encadrement pédagogique.

    Trois rendez-vous ont ainsi été pris pendant les VVV de Bobigny, dont une journée entière où les jeunes, dans le cadre de leur programme de réinsertion sociale, se sont intégrés à l’équipe aux postes de commissaires de piste, chronométrage, vestiaire et mécanique. Une ou deux éducatrices selon les jours sont venues les encadrer.

    Ces trois journées se sont très bien déroulées. Aucun comportement négatif n’a été a déploré. Les deux jeunes se sont bien entendus avec le personnel de l’ASK Rosny 93 et leur coup de main sur la piste a été apprécié.

    4.4. Rues et Cités

    Karim, l’éducateur de l’association de quartier « Rues et Cités » qui travaille depuis longtemps en partenariat avec l’ASK Rosny 93, est venu à plusieurs reprises avec des jeunes de sa structure pour prêter main forte à l’ASK Rosny 93 et intégrer ses jeunes dans l’équipe des commissaires de piste.

    5. Plus / moins

    5.1. Les petits « plus » de l’été

    -  Le site était agréable et facilement accessible.
    -  Les deux animateurs de Bobigny, présents pendant tout l’été, étaient très sympathiques et serviables. Ils n’hésitaient pas à accompagner les groupes au vestiaire pour l’habillage et le déshabillage, ou jusqu’à la salle de sécurité routière. Ils ont aussi aidé chaque soir à ranger les karts et le matériel avec l’équipe de l’ASK Rosny 93.
    -  Le personnel du Stade la Motte a eu droit à une séance de Karting pendant l’heure du déjeuner.
    -  Madame le maire de Bobigny a honoré l’ASK Rosny 93 par sa venue un jeudi soir.
    -  Les représentants du Conseil Général de la Seine-Saint-Denis ont fait aussi plusieurs visites sur le site pour vérifier que tout se passe bien et que les rapports avec le personnel du stade de la Motte soient convenables.

    5.2. Les petits « moins » de l’été

    -  Le bureau a été livré avec une semaine de retard. Il a fallu improviser un bureau sous la tente.
    -  Le chien du vigile de nuit a arraché une des tentes.
    -  Les WC du vestiaire n’étaient pas praticables pendant plusieurs jours avant le passage des représentants du Conseil Général.
    -  La météo n’a pas été très clémente en général. Le personnel et les pratiquants ont souvent eu les pieds dans l’eau. Un après-midi a d’ailleurs du être annulé car l’eau s’était accumulé sur la piste rendant la conduite des karts impossible. L’eau ne s’évacuait pas de la piste après une forte précipitation.
    -  La salle réservée à la sécurité routière était un peu trop éloignée du site de karting.

    7. Revue de presse

    Deux articles ont paru dans les magazines de la Seine-Saint-Denis et de Bobigny concernant l’activité karting organisée par l’ASK Rosny 93.

    Merci à tous les partenaires de ces VVV, à la Ville de Bobigny, et à tous les jeunes et leurs animateurs !


    IMPRIMER

©ASK-Rosny93 2005 | Photos P.Kalmès | Edition Future Racing | Conception Pitstop Interactiv