Accueil >  News >  L’association
Accueil Contacter les responsables d'ASK Rosny93
Les dernières newsL'histoire de l'association ASK RosnyLes pilotes de l'ASKLes infrastructures de l'ASK RosnyLes partenaires de l'ASK Rosny

 News
 Historique
 Pilotes
 Ecole Française de Karting
 Partenaires
 Contacts et liens
 Karting en Ile de France


        Stages d’initiation à la pratique du Karting des vacances de la Toussaint


    Informations générales :

    -  Lieu : Stade Jean Bouin au Blanc-Mesnil
    -  Dates : Du 24 octobre au 2 novembre 2011 (7 jours d’initiation)
    -  Durée d’un stage : ½ journée
    -  Horaires : De 9h00 à 12h00 et de 13h30 à 16h30
    -  Installation piste : Jeudi 20 et vendredi 21 octobre
    -  Démontage piste : Jeudi 3 novembre

    Public concerné :

    -  Communes : Le Blanc-Mesnil
    -  Centres spécialisés : IME Le Blanc-Mesnil, association GIMC Noisy-le-Grand et Champigny, association Rues et Cités

    Chiffres :

    -  Capacité maximum d’accueil : 240, soit 40 enfants par jour, la dernière journée étant réservée aux handicapés, elle n’est pas comptée dans les statistiques
    -  Total enfants reçus : 233 (97,08%)
    -  Total garçons : 176 (75,54%)
    -  Total filles : 57 (24,46%)
    -  Total enfants 7 à 12 ans : 99 (42,49%)
    -  Total garçons 7 à 12 ans : 70 (70,71%)
    -  Total filles 7 à 12 ans : 29 (29,29%)
    -  Total enfants 13 à 17 ans : 134 (57,51%)
    -  Total garçons 13 à 17 ans : 106 (79,10%)
    -  Total filles 13 à 17 ans : 28 (20,90%)

    Informations ASK Rosny 93 :

    Equipe : encadrement (4 permanents), staff (3 extras), 1 stagiaire, 1 agent de police, 1 éducateur spécialisé de l’association Rues et Cités accompagné d’1 ou 2 jeunes.

    -  Alexandre Deschamps : directeur technique, directeur de course
    -  David Chaumont : chef mécanicien
    -  Marie-Noëlle Deschamps : responsable administration, logistique
    -  Claire Didier : chronométrage, reportage, photos
    -  Olivier Bruno : accueil, encadrement jeunes, briefing, habillage
    -  Gérard Picq, Dominique 0 : chefs de piste
    -  Antoine Judeaux : stagiaire
    -  Fakourou, Baptiste : commissaires de piste

    Partenaires de l’ASK Rosny 93 :

    Conseil Général de la Seine-Saint-Denis, Direction Départementale de la Cohésion Sociale, Direction Départementale et Régionale de la Jeunesse et des Sports, Région Ile de France, Direction Territoriale de la Sécurité de Proximité, Préfecture de la Seine-Saint-Denis, Macif Prévention.

    1. Introduction

    La ville du Blanc-Mesnil accueillait l’ASK Rosny 93 et sa piste de karting pour la sixième fois depuis 2002.

    Le parking du Stade Jean Bouin offre un site large et agréable pour installer une belle piste et les équipements nécessaire au déroulement de l’activité.

    Pour organiser cette activité, l’ASK Rosny 93 reçoit le soutien majoritaire du Conseil Général de la Seine-Saint-Denis, initiateur des opérations VVV (Ville Vie Vacances), et d’autres partenaires de l’association tels que la Direction Départementale de la Cohésion Sociale, la Direction Départementale de la Jeunesse et des Sports, la Région Ile de France, la Direction Régionale de la Jeunesse et des Sports, la Direction Territoriale de la Sécurité de Proximité, et la Préfecture de la Seine-Saint-Denis.

    Le noyau dur de l’ASK Rosny 93 est présent, autour d’Alexandre Deschamps, le Directeur Technique chargé de l’organisation générale, et de Marie-Noëlle Deschamps, responsable chargée de la logistique et de l’administratif.

    Le grutage des containers de Tecpro, stockés chez le transporteur, l’acheminement du bureau, le montage de la piste et des installations diverses, l’aménagement du vestiaire, ainsi que le transport des karts se sont effectués les jeudi et vendredi de la semaine précédant le début de l’activité.

    Le site s’est prêté à merveille à l’installation d’une piste de karting longue, large et technique. Le vaste parking et le revêtement impeccable ont rendu les conditions de pratique optimales.

    L’ASK Rosny 93 disposait d’un grand vestiaire et d’une salle réservée à la sécurité routière dans les locaux du stade. La cabine de chronométrage était contigüe à la piste dans un bureau loué pour l’occasion.

    L’équipe était fin prête le lundi 24 octobre pour accueillir les premiers groupes d’enfants du Blanc-Mesnil.

    2. Inscription aux stages

    Les vacances de la Toussaint étant très courtes, les plannings étaient réservés aux enfants résidant au Blanc-Mesnil, sauf la dernière journée, mercredi 2 novembre, qui était consacrée à l’accueil de jeunes en situation de handicaps.

    Christian Blancquart de la division des sports à la mairie du Blanc-Mesnil a géré le planning des centres de loisirs. L’après-midi du vendredi 28 octobre était réservé exclusivement aux féminines de 13 à 17 ans. Deux journées « open » étaient prévues pour des enfants n’étant pas inscrits en centre de loisirs et qui ont ainsi pu bénéficier de l’activité au même titre, à la condition de s’inscrire auprès de la mairie et d’être accompagnés d’un au moins de leurs parents.

    Les créneaux d’âge sont toujours les mêmes : 7 à 12 ans et 13 à 17 ans. Pour les créneaux réservés aux centres de loisirs, les responsables des structures sont chargés de former des groupes mixtes de 10 jeunes environ et homogènes par tranche d’âge. Les jeunes viennent aux stages accompagnés de leur animateur. En ce qui concerne les journées « open », les services enfance et jeunesse de la mairie formaient des groupes de 7-12 ans ou de 13-17 ans.

    3. Déroulement des stages

    Les initiations à la pratique du Karting se déroulent toute la journée de 9h00 à 16h30, avec la possibilité de passer 40 jeunes par jour. Les deux sessions sont entrecoupées d’une pause-déjeuner d’une heure où toute l’équipe de l’ASK Rosny 93 se retrouve autour d’une table pour partager un repas livré par les services municipaux.

    Deux groupes de 10 jeunes sont pris en charge chaque demi-journée. Le premier arrivé est accueilli par l’équipe du Karting de l’ASK Rosny 93, le second par l’agent de police qui dispense le cours sur la sécurité routière.

    Au terme de leurs sessions respectives, les groupes s’échangent les ateliers Karting et Sécurité Routière. Ainsi, chaque groupe a effectué, à la fin du stage, une activité ludique et pédagogique.

    3.1. Pratique du Karting

    L’animateur Olivier Bruno accueille les groupes et les accompagne au vestiaire afin que les stagiaires s’équipent chacun d’une combinaison, d’une cagoule, d’un casque et d’une minerve. Par mesure de sécurité mais aussi pour plus d’aisance, il est précisé aux animateurs responsables des groupes de les emmener avec des chaussures de sport de préférence ou des chaussures fermées.

    Avant de s’asseoir dans leur baquet, les jeunes pilotes doivent prendre connaissance du fonctionnement d’un kart et des règles de sécurité à respecter sur la piste. Olivier est chargé de leur expliquer tout cela lors d’un briefing complet. Ce briefing porte sur la compréhension des drapeaux, servant à communiquer sur la piste : jaune en cas d’incident, rouge pour l’arrêt, et à damier pour annoncer la fin de la session, et sur le maniement du kart, très simple grâce à deux pédales, accélérateur/frein, et un volant.

    Le groupe est ensuite scindé en deux groupes de cinq pilotes qui alternent chacun leur tour deux sessions de 12 minutes environ chronométrées. Le chronométrage est assuré par Marie-Noëlle Deschamps et Claire Didier en alternance, l’une ou l’autre restant au siège de l’association pour assurer la permanence. Ce poste devait être occupé par le salarié recruté en mai dernier, Djamel Tires, mais celui-ci a déserté l’association sans donner de nouvelles depuis plusieurs jours.

    Pendant le briefing, les commissaires de piste commencent à se mettre en place autour du circuit. Ils sont chargés de surveiller les sessions de roulage et de parer aux incidents en agitant leur drapeau jaune. Depuis l’arrivée de notre nouveau « ancien » mécanicien en chef, David Chaumont, Alexandre peut retrouver son rôle de directeur de course. Il aide les pilotes à s’installer dans leur kart et veille au bon déroulement de la session de roulage. Le directeur de course signale la fin de la session de roulage grâce au drapeau à damier. Mais il peut aussi décider d’arrêter inopinément la session si les pilotes s’avèrent dangereux et empêchent les commissaires d’intervenir sur la piste, notamment s’ils ne ralentissent pas sous le drapeau jaune.

    Entre les deux sessions de 12 minutes, Olivier donne quelques conseils avisés pour que les pilotes s’améliorent, basés sur la feuille de chronométrage comportant les temps à chaque tour de tous les pilotes. C’est le débriefing. Pendant ce temps, le deuxième groupe est en piste.

    La deuxième session de roulage des pilotes est souvent meilleure, les temps au tour baissent, les trajectoires s’affinent, les pilotes prennent confiance. Cela n’empêche pas quelques petits incidents de parcours, tête à queue, et accrochages... Et même parfois des accidents plus originaux !

    Les commissaires de piste sont importants car souvent sollicités pour prévenir des dangers, remettre les karts dans le bon sens et remettre la piste en cas de choc dans les protections.

    Chaque groupe de cinq pilotes roule deux fois 12 minutes, soit quatre sessions par groupe entier. Une fois ces quatre séances terminées, une photo souvenir de l’animateur avec son groupe autour d’un kart, est prise puis imprimée en format A4 pour lui être remise dans une enveloppe, accompagnée des diplômes nominatifs pour la participation au stage d’initiation à la pratique du Karting et à la Sécurité Routière.

    3.2. Sécurité Routière

    Un agent de police a assuré le cours de sécurité routière. Le but est surtout de faire de la prévention des risques en cas de mauvais comportement sur la route ou le trottoir.

    Pour ces initiations, une nouvelle policière, Tatiana, a assuré les cours. Elle était très compétente. Ses cours étaient vivants car elle faisait réfléchir et participer les enfants et les jeunes en posant de nombreuses questions afin de les sensibiliser aux différents dangers que l’on peut rencontrer en tant que piéton, cycliste, motocycliste ou même passager d’une voiture.

    Pour les plus jeunes, l’agent de police insiste sur la compréhension des panneaux et des dangers pour les usagers piétons et en vélo, des conséquences quand on ne porte pas sa ceinture de sécurité en tant que passager d’une voiture...

    Dans le cas d’adolescents de plus de 13 ans, un simulateur de conduite de type « Honda Training Rider », sous forme d’un deux-roues avec écran et logiciel, mis à disposition par la Macif Prévention, est utilisé pour mettre en pratique les connaissances du Code de la Route. Le simulateur est utilisé uniquement par des jeunes qui ont l’âge, ou vont l’atteindre prochainement, de conduire des deux-roues motorisés.

    A tour de rôle, ces jeunes se mettent en situation sur un parcours afin de mieux assimiler les risques. Cela permet alors de sensibiliser les jeunes sur les conséquences éventuelles d’un comportement inapproprié sur la route.

    Les adolescents sont ensuite sensibilisés aux conséquences liées à un défaut de permis, BSR pour les deux-roues ou permis de conduire pour les voitures, d’assurance du véhicule, de port du casque ou de la non-homologation d’un casque, à la prise de drogue ou d’alcool au volant...

    Toutes les questions des jeunes sur le sujet de la sécurité routière sont traitées par l’agent de police. Des débats peuvent aussi avoir lieu à la suite d’une actualité en rapport avec le sujet (accidents de la route dus à un taux d’alcoolémie élevé, imprudence des motards, téléphone au volant...)

    4. Bilan

    Avec 97,08% de remplissage, soit 233 participants sur un total maximum de 240 (la journée « handi » est comptée hors statistiques), les initiations à la pratique du karting des vacances de la Toussaint ont connu un beau succès.

    Cette bonne fréquentation est due au planning particulièrement bien géré par Mr Blancquart de la division des sports à la mairie du Blanc-Mesnil. La répartition « petits/grands » était correcte avec 99 enfants de 7 à 12 ans, soit 42,49%, et 134 jeunes de 13 à 17 ans, soit 57,51%.

    Les féminines ont représenté 24,46%, soit 57 filles dont 29 de 7 à 12 ans et 28 de 13 à 17 ans.

    L’idée d’ouvrir l’activité aux enfants n’étant pas inscrits en centre de loisirs était intéressante. Les groupes ainsi formés étaient plus calmes et attentifs car les jeunes ne se connaissaient pas entre eux et avaient des accompagnateurs. Ils se tenaient donc mieux que les groupes venant de centres de loisirs. Les quotas ont été respectés quant au nombre de participants, aux tranches d’âge et à la mixité.

    L’après-midi réservé aux filles de 13 à 17 ans était aussi une bonne idée car les adolescentes viennent moins facilement si elles sont groupées avec des garçons.

    En dehors du fait que les vacances de la Toussaint sont courtes et n’offrent que sept jours de pratique, le bilan de ces vacances est tout à fait positif. L’ASK Rosny 93 a accueilli des publics de centres de loisirs, des particuliers, des personnes atteintes de handicaps, un bon taux de féminines, un équilibre satisfaisant entre les petits et les grands.

    Ajoutons à cela que les référents de la ville du Blanc-Mesnil ont réservé un accueil agréable à l’ASK Rosny 93 et son équipe et ont facilité les contacts entre tous les intervenants.

    4.1. Pratique féminine

    La fréquentation féminine a été plutôt satisfaisante, avec 57 filles reçues, soit 24,46%, ce qui se rapproche de l’objectif de 30% fixé par le club. Ce taux est dans la moyenne des chiffres de féminines dans les stages d’initiation à la pratique du karting organisés par le club.

    L’équilibre entre les petites (7-12 ans) et les grandes (13-17 ans) était respecté, ce qui est plutôt rare car, autant les plus jeunes n’ont pas de complexes à venir avec des garçons, mais il n’en est pas de même pour les adolescentes qui préfèrent venir en groupe.

    D’avoir réservé un après-midi pour les filles de 13 à 17 ans a permis de remonter significativement le taux de participantes dans cette tranche d’âge et le taux de féminines en général.

    4.2. Accès au sport pour les personnes atteintes de handicaps

    L’ASK Rosny 93 travaille de plus en plus avec des structures spécialisées dans le handicap. L’expérience de ces publics est aussi enrichissante pour ces pratiquants que pour l’association. Les méthodes s’adaptent aux différents types de handicaps.

    Ainsi, au Blanc-Mesnil, l’ASK Rosny 93 a reçu des jeunes handicapés de trois structures du département : deux groupes venus de l’association GIMC un de Noisy-le-Grand et un de Champigny-sur-Marne, et un groupe de l’IME du Blanc-Mesnil. La dernière journée des vacances de la Toussaint, mercredi 2 novembre, leur était consacrée.

    Julien Ains de l’association GIMC, qui prend en charge des jeunes atteints de tout type de handicaps, avait pris contact avec l’ASK Rosny 93 avant les vacances d’été. Les jeunes sélectionnés ont été présentés un mercredi sur le site de PSA Peugeot Citroën quelques semaines avant le rendez-vous afin d’évaluer leur type de handicaps et d’adapter des karts si besoin.

    Deux karts ont ainsi été équipés de commandes au volant et de sangles pour maintenir les jambes des pilotes, pour ceux qui étaient en fauteuil et capables d’une certaine mobilité de leurs membres supérieurs. Dans tous les cas, un attelage de deux karts attachés par des sangles, avec un moniteur de Rosny 93 dans chaque attelage pour gérer la vitesse et le frein, était prévu pour chaque participant.

    Le matin, le premier groupe venait de Champigny-sur-Marne. Ils étaient trois enfants atteints de handicaps physiques et moteurs assez lourds, accompagnés de deux éducateurs spécialisés. Le deuxième groupe, venu de Noisy-le-Grand est arrivé un peu plus tard. Ils étaient cinq, un peu plus âgés que les précédents, et bénéficiant d’une meilleure autonomie, à première vue.

    L’équipement des enfants, l’explication des commandes au volant et l’installation dans les karts a nécessité pas mal de temps. L’un d’entre eux n’était pas en mesure de rouler en autonomie et Alexandre a pris la responsabilité de l’emmener sur un kart avec lui en binôme afin qu’il puisse profiter du karting comme les autres. Dès que les deux autres attelages ont démarré, les moniteurs ont vite compris que les deux autres enfants n’étaient pas capables n’ont plus de gérer les commandes au volant et les virages. Les moniteurs se sont donc installés à coté d’eux pour les aider à piloter.

    Dans le deuxième groupe, un jeune se débrouillait très bien et pouvait utiliser les pédales frein et accélérateur. Trois autres ont fait la session avec les commandes au volant et gérait plutôt bien la vitesse et les virages.

    Chaque pilote a roulé au moins 20 minutes. Ils sont tous ressortis des karts avec un sourire jusqu’aux oreilles. Les éducateurs du GIMC ont remercié chaleureusement l’équipe de l’ASK Rosny 93 pour avoir offert ce loisir à ces jeunes handicapés. Un nouveau rendez-vous sera pris avec cette association en février.

    L’après-midi, c’est un groupe de sept enfants de l’IME du Blanc-Mesnil qui est venu faire un stage d’initiation. La plupart d’entre eux n’était pas capables de rouler en autonomie et les moniteurs ont à nouveau adapté leurs techniques de pratique pour qu’ils puissent tous en profiter.

    Malgré quelques petits incidents sans gravité, les sessions se sont très bien déroulées. Le bilan de cette journée spéciale « handi » a été positif et bénéfique pour tous les participants et les intervenants.

    4.3. Rues et Cités

    Karim Tacherift, un des éducateurs spécialisé de l’association de réinsertion « Rues et Cités », travaille avec l’ASK Rosny 93 depuis plusieurs années. Dans ce cadre, il emmène des jeunes en situation de réinsertion sociale pendant les initiations à la pratique du karting organisées par l’ASK Rosny 93 pour qu’il travaille et s’intègre à l’équipe.

    Ces jeunes tiennent le plus souvent le rôle de commissaires de piste. Karim n’hésite pas non plus à donner un coup de main sur la piste ou au chronométrage.

    Durant ces vacances, le jeune Fakourou a officié chaque jour sur la piste. Il s’est tout à fait bien intégré à l’équipe tout en restant discret. Pendant les pauses-déjeuner, Fakourou pouvait aussi tester ses capacités de pilote.

    5. Plus / moins

    5.1. Les petits « plus » de la Toussaint

    -  L’organisation des stages et la gestion des plannings ont été impeccables.
    -  L’accueil fait par les responsables de la ville à l’équipe de l’ASK Rosny 93 était convivial et professionnel.
    -  L’après-midi spéciale « féminines » a permis d’augmenter les statistiques en nombre de filles de 13 à 17 ans, public le plus minoritaire.
    -  Les journées « open » étaient très agréables car les enfants ou adolescents ne se connaissant pas forcément entre eux, il y avait moins de chahut et d’inattention qu’avec les jeunes de centres de loisirs.
    -  La journée « handi » était très enrichissante pour les pratiquants comme pour l’ASK Rosny 93.
    -  Les initiations à la pratique du karting ont bénéficié d’un petit public chaque jour.
    -  La taille du parking a permis de monter une belle piste.
    -  Les barrières qui jalonnaient la piste ont permis de sécuriser le public.
    -  La météo a été plutôt clémente pendant toute la durée des vacances.
    -  La mairie avait installé une grande structure attenante à la piste qui servait aux pilotes entre les sessions de roulage et à l’équipe au moment des repas.
    -  Les repas de l’équipe étaient livrés par les services municipaux.
    -  La policière était tout à fait compétente et serviable.
    -  La présence d’un éducateur de Rues et Cités accompagné d’un à deux jeunes en supplément a représenté un renfort apprécié par l’équipe.

    5.2. Les petits « moins » de la Toussaint

    -  Un des salariés de l’ASK Rosny 93 manquait à l’appel ce qui a nécessité une réorganisation de l’équipe.
    -  Les repas n’ont pas été livrés le lundi 31 octobre et le mercredi 2 novembre.
    -  Beaucoup de Tecpro ont été abîmés par les nombreux chocs causés par des pilotes imprudents.

    Merci à tous les partenaires, à la Ville du Blanc-Mesnil, et à tous les jeunes et leurs animateurs ! Prochaines initiations à la pratique du Karting en février 2012...


    IMPRIMER

©ASK-Rosny93 2005 | Photos P.Kalmès | Edition Future Racing | Conception Pitstop Interactiv