Accueil >  News >  Sport
Accueil Contacter les responsables d'ASK Rosny93
Les dernières newsL'histoire de l'association ASK RosnyLes pilotes de l'ASKLes infrastructures de l'ASK RosnyLes partenaires de l'ASK Rosny

 News
 Historique
 Pilotes
 Ecole Française de Karting
 Partenaires
 Contacts et liens
 Karting en Ile de France


        Kévin Estre : Premier podium américain


    Au cours de l’été, Kévin Estre a décroché deux nouveaux podiums, portant ainsi son total à sept pour cette saison 2014. Celui de Mosport avait une signification particulière car il s’agissait pour lui d’une première sur le sol américain et dans la catégorie GT Daytona du United SportsCar Championship. Kévin a également marqué de son empreinte la manche allemande de la Porsche Supercup. Mais aux 24 Heures de Spa comme en championnat VLN, le résultat n’a pas été à la hauteur des performances pures pour le pilote d’usine McLaren GT.

    United SportsCar Championship : à bon port à Mosport

    Le Français et son équipier californien Patrick Lindsey ont connu la joie d’un premier podium en USCC sur le circuit de Mosport, qui a accueilli des éditions cultes du Grand Prix du Canada de F1 entre 1967 et 77. L’équipage de la Porsche Park Place #73 est monté sur la deuxième marche alors que la première lui semblait promise. Kévin revient sur les 165 minutes d’une course effrénée...

    « Patrick a réalisé un super premier relais. Parti 9ème, il m’a passé le volant en 3ème position. 15 minutes plus tard, j’étais en tête de la catégorie. J’ai creusé un écart d’une dizaine de secondes sur la Viper de Jeroen Bleekemolen. L’équipe a réussi un bon ravitaillement et l’écart n’a pas changé jusqu’au dernier quart d’heure, quand soudain, Bleekemolen est revenu à cinq secondes. Je pensais pouvoir le contenir, malheureusement, j’ai rattrapé deux retardataires qui ont refusé de me laisser passer et m’ont fait perdre toute mon avance. A deux tours de la fin, Michael Christensen au volant d’une Porsche GTLM a voulu me prendre un tour dans le virage n°3. Je savais que si il passait à cet endroit, Bleekemolen en profiterait. Alors j’ai fermé la porte mais Christensen a insisté, il m’a touché et écarté de la trajectoire. Bleekemolen est passé... Ce premier podium outre-Atlantique est une satisfaction, car il concrétise nos performances, mais je suis un peu frustré d’être passé si près d’une première victoire. »

    La manche suivante de l’USCC à Road America a été marquée par un problème de boite, un drive through dû à une erreur de manipulation du pit limiter et un élément d’un passage de roue venue frotter sur un pneu en fin de parcours : pas de quoi faire mieux que 10ème !

    Supercup : podium et meilleur tour

    Comme à Silverstone, Kévin est venu prêter main forte à Hockenheim au team Attempto, avec lequel il a partagé tant de succès de 2011 à 2013 en Porsche Supercup. « J’ai signé le 2ème temps en qualification et je suis sorti en tête du premier virage. Puis, j’ai senti que le train arrière de la voiture se dégradait. Nous n’avions pas la bonne pression de pneus et je me suis retrouvé P3. En fin de course, l’efficacité est revenue, mais il était difficile de doubler, notamment en raison de nombreux drapeaux jaunes. J’ai fini à une seconde du vainqueur, avec le meilleur tour en course. Je pense donc avoir atteint l’objectif, qui était de montrer qu’Attempto est toujours dans le coup. »

    24 Heures de Spa : la meilleure McLaren en Belgique La reine des courses d’endurance réservée aux GT3 a attiré 61 concurrents. La semaine a bien commencé pour Kévin, crédité du meilleur temps des préqualifications et 3ème des qualifications. « On s’attendait à être plus loin en Superpole. BMW et Audi avaient sans doute caché leur jeu. J’ai quand même poussé fort, peut-être un peu trop car j’ai perdu 7 centièmes sur le tour tout en gagnant deux dixièmes dans le Raidillon. Mais l’écart de 6 dixièmes avec la pole prouvait que la Balance de Performance ne nous permettait plus de nous battre pour la victoire comme en début de saison. La première heure de course nous l’a d’ailleurs confirmé. »

    8ème sur la grille, Kévin effectue néanmoins un bon départ et un beau premier relais en 6ème position. Hélas, il doit s’arrêter à l’entrée de la pitlane pour changer un capteur. La McLaren n°99 perd trois tours dans l’aventure mais elle revient du 57ème au 12ème rang à la 7ème heure, avant de renoncer peu après minuit à la suite d’un problème de moteur. « C’est dommage car l’équipe ART Grand Prix était comme à son habitude extrêmement bien préparée et organisée, nous avions un bon package pour jouer un rôle dans cette épreuve. »

    VLN : un chrono ébouriffant

    Toujours engagé avec Dörr Motorsport, Kévin a retrouvé au Nürburgring ses équipiers habituels Arno Klasen et Rudi Adams ainsi que le rapide Nick Catsburg, nouveau venu au sein de l’équipage de la McLaren 12C GT3 n°40. « Comme en Blancpain Endurance Series, la McLaren a été bridée suite à ses bons résultats du début de saison. J’ai qualifié la voiture à la 6ème place, et je suis vite remonté 2ème. Nous n’avions pas la même stratégie que la BMW de Jens Klingmann, parti avec moins d’essence et qui a ravitaillé dès le 4ème tour. J’ai mené les trois tours suivants, puis Arno Klasen a été harponné par une Porsche et nous avons abandonné. Je retiendrai de cette course les deux meilleurs chronos de l’histoire du VLN sur ce tracé de 24358 mètres que Klingmann et moi avons signés au deuxième tour. » A 34 millièmes de seconde près, Kévin a frôlé la barre des 8 minutes, à plus de 182 km/h de moyenne...

    Après avoir passé le week-end du 15 août en famille, Kévin visera à nouveau le podium en Virginie dans le cadre de l’USCC le 24 août avant de retrouver en septembre la Supercup, le VLN et la Blancpain Endurance Series.

    Communiqué future racing (disponible en pdf illustré en cliquant sur l’icône ci-dessous) / photo DR


    IMPRIMER

©ASK-Rosny93 2005 | Photos P.Kalmès | Edition Future Racing | Conception Pitstop Interactiv