Accueil >  News >  Sport
Accueil Contacter les responsables d'ASK Rosny93
Les dernières newsL'histoire de l'association ASK RosnyLes pilotes de l'ASKLes infrastructures de l'ASK RosnyLes partenaires de l'ASK Rosny

 News
 Historique
 Pilotes
 Ecole Française de Karting
 Partenaires
 Contacts et liens
 Karting en Ile de France


        Kévin Estre : Cap sur les 24 Heures du Mans


    Depuis quelques années, Kévin Estre était à la recherche d’une opportunité pour participer aux 24 Heures du Mans. En juin prochain, le pilote français sera au départ de la 83ème édition au volant d’un prototype Ligier JS P2-Honda chaussé par Dunlop et aligné par l’équipe OAK Racing, en compagnie de Laurens Vanthoor et de Chris Cumming.

    A 26 ans, Kévin est pilote d’usine McLaren GT et possède une belle expérience de l’endurance. Il a participé aux 24 Heures de Daytona, de Spa, de Dubaï et du Nürburgring, où il a signé la pole et établi le meilleur tour en course. Il s’est également illustré aux 12 Heures de Sebring, de Bathurst, d’Abou Dhabi et à Petit Le Mans. Il était temps d’ajouter à cette liste la plus légendaire de toutes les courses de longue haleine : les 24 Heures du Mans.

    De plus, ce Lyonnais d’origine commence à bien connaître le Grand Circuit de la Sarthe, où il s’est toujours montré compétitif. En 2010, il a terminé 2ème d’une manche de la Porsche Carrera Cup organisée en lever de rideau des 24 Heures, et accessoirement 1er des pilotes partis en pneus pluie. Deux ans plus tard, il a effectué un Rookie Test de 11 tours sur une Porsche 911 GT3 RSR de l’équipe IMSA Performance Matmut lors de la Journée Test des 24 Heures du Mans. Enfin, il a réussi la pole position et dominé la Le Mans Porsche Cup l’an passé, avant d’abandonner sur crevaison dans le dernier tour.

    Kévin et les 24 Heures du Mans étaient donc faits pour se rencontrer mais il a fallu pour cela (re)croiser la route de Philippe Dumas. Une telle rencontre s’était déjà produite fin 2013. A cette époque, l’actuel Team Principal d’OAK Racing dirigeait Hexis Racing. La cote de Kévin était déjà élevée grâce à ses succès dans différentes Porsche Cups et en Supercup. Mais sa prestation au volant de la McLaren de l’équipe française dans les rues de Bakou avait véritablement fait éclater son talent sur la scène internationale du Grand Tourisme. McLaren GT ne s’y était pas trompé et lui avait fait signer un contrat de pilote d’usine, toujours en vigueur aujourd’hui.

    « Avec OAK Racing, nous discutions depuis l’année dernière et ils savaient que je voulais faire Le Mans » indique Kévin. « J’ai de bonnes affinités avec ce team, notamment avec Philippe Dumas. Nous nous sommes revus aux 24 Heures de Daytona. Je suis heureux que le team ait pu se mettre d’accord avec Chris Cumming, un pilote Canadien avec qui j’ai partagé le volant d’une Porsche en 2012 à Daytona et à Sebring. Il court actuellement en LMPC (Le Mans Prototype Challenge) dans le United Sports Car Championship et nous avons gardé de très bonnes relations. Et tout récemment, Laurens Vanthoor a rejoint l’équipage. Nous avons prévu deux jours d’essais privés avant les 24 Heures. Pour moi, c’est une opportunité fantastique et je remercie sincèrement Philippe Dumas de m’accorder une nouvelle fois sa confiance. »

    Philippe Dumas s’est dit lui aussi très satisfait de la constitution de l’équipage de la Ligier JS P2-Honda-Dunlop n°34. « Je savais que Kévin se demandait comment faire Le Mans mais les places sont rares. La planète entière voulait rouler dans cette voiture ! Nous avons parlé de Chris Cumming qui est un très bon pilote amateur. Il a testé une Ligier JS P2 avec OAK Racing à la Nouvelle Orléans en 2014. Kévin a accepté de le relancer et l’accord s’est fait facilement. J’avais envie d’un bel équipage pour cette voiture. Comme Laurens Vanthoor, Kévin est un pilote d’avenir qui a besoin, pour sa carrière, de faire Le Mans. C’est génial pour lui de bénéficier d’une des meilleures LM P2, fiabilisée, avec un moteur Honda et des pneus Dunlop qui sont la référence dans la catégorie. Il a déjà testé une Formula Le Mans et une LM P2 d’une autre marque, mais pas de doute, il va falloir apprendre. Nous aurons trois rookies dans cette voiture, avec un bon coup à jouer à condition d’aborder la course avec humilité. »

    Rappelons que OAK Racing a remporté la victoire en LM P2 aux 24 Heures du Mans ainsi que le Trophée LM P2 du Championnat du Monde d’Endurance en 2013. La Ligier JS P2 construite par Onroak Automotive a quant à elle obtenu la pole position et une 2ème place en course dès ses débuts dans la Sarthe en 2014.

    Kévin participera en 2015 en tant que pilote d’usine McLaren GT à différents championnats. Son implication dans le Pirelli World Challenge a commencé de la meilleure des façons, par une impressionnante victoire sous la pluie à Austin, Texas. Le programme complet du champion français sera annoncé très prochainement.

    Communiqué future racing (disponible en version pdf illustrée en cliquant sur l’icône ci-dessous) / Photo : photos-sports.com


    IMPRIMER

©ASK-Rosny93 2005 | Photos P.Kalmès | Edition Future Racing | Conception Pitstop Interactiv