Minikart : La légende de Jimmy


Alors qu’il soufflera demain ses huit bougies, le Champion de France Minikart 2016 Jimmy Hélias vient de décrocher à Laval un deuxième titre national majeur : la Coupe de France ! Comme l’Yvelinois a aussi remporté le titre de la National Series Karting en juin dernier, on peut dire qu’il a gagné les quatre courses les plus relevées de sa catégorie, alors qu’il ne dispute que sa première saison de Karting ! Du jamais vu !

44 pilotes étaient inscrits pour cette Coupe de France, dont 8 des 10 premiers du championnat de France, disputé en juillet à Mirecourt. Le circuit de Laval-Beausoleil est un des plus célèbres en France et au-delà, puisqu’il a accueilli trois fois les championnats du Monde. Son tracé rapide et vallonné fait la part belle au gros cœur et à la stratégie.

Le plateau est scindé en quatre groupes pour les essais chronométrés. Jimmy s’élance dans le quatrième, et signe le troisième temps à 28 millièmes du 1er. Mais les écarts sont infimes et au cumul des groupes, il se retrouve 9ème. « Nous lui avons conseillé de rouler tout seul pour qu’il ne soit pas gêné mais c’était sans doute une erreur. Il aurait pu gagner quelques dixièmes au jeu de l’aspiration derrière un autre pilote dans la longue ligne droite » estimait-on dans son équipe.

Heureusement, Jimmy « fait le job » dans les manches qualificatives. En partant à chaque fois 5ème sur la grille, il termine successivement 3ème, 1er et 2ème, avec deux meilleurs tours à la clé. Il se replace ainsi au 3ème rang avant la phase finale. Contrairement au titre de champion de France, attribué à l’addition de trois finales, la Coupe de France récompense le vainqueur d’une seule finale « sèche ». Mais il faut commencer par bien figurer en préfinale pour obtenir une bonne place sur l’ultime grille de départ.

Jimmy ne fait pas de détail et domine copieusement la préfinale. Son avance culmine à 6’’7 sur la ligne d’arrivée et il établit un nouveau meilleur tour. La finale lui propose un challenge plus difficile, avec un adversaire qui lui mène la vie dure en début de course. Jules Caranta parvient même à prendre l’avantage pour quelques centaines de mètres. Mais Jimmy reprend sa marche en avant et se met rapidement à l’abri de tout suspense dans les derniers tours.

« Nous avons construit cette victoire pendant les manches en privilégiant la recherche des meilleurs réglages » commentait Cyril Hélias, le papa de Jimmy. « En finale il ne fallait pas en faire trop, pour bien gérer la performance sur la durée de la course. Il faut féliciter le pilote mais aussi Ludovic Vève de Ludo Racing, qui a tout managé pour que le week-end se passe au mieux, c’est un grand professionnel. Nous remercions Cédric Sport pour les moteurs ainsi que Birel ART et la famille Mich pour un super châssis et la confiance qu’ils nous accordent. Bravo aussi à Esteban Ocon, le parrain sportif de Jimmy, pour ses débuts en Formule 1 le même jour que cette victoire en Coupe de France ! »

Qualifié pour affronter une concurrence internationale en Italie à la fin de la saison, lors des Rotax Grand Finals, Jimmy aura encore une grande course à disputer dans l’Hexagone, la Finale du Challenge Rotax France, les 24 et 25 septembre à Aunay-les-Bois dans l’Orne.

Communiqué future racing (disponible en format pdf en cliquant sur l’icône ci-dessous) / Photo : KSP.fr

Romain Didier


RETOUR


Adresse de la page: http://www.karting-rosny93.com/karting/article.php?id_article=1019

Karting Rosny ----> http://www.karting-rosny93.com/karting